Accueil > Armand Dupuy > Quartier libre > Miguel Espejo | A l’ombre d’Ephèse (extraits)

Miguel Espejo | A l’ombre d’Ephèse (extraits)

vendredi 5 février 2016, par Armand Dupuy

L’ensemble de ces textes, traduit de l’espagnol (Argentine) par Jean-Marc Undriener, est à paraître aux éditions Centrifuges à la fin du mois de mars 2016.



ORPHELIN

nous ne nous supportons pas
nous cillons face à l’horreur
des milliers de grimaces appellent nos parents
qui, eux, n’apparaissent pas

JPEG - 45.3 ko





L’ÉTERNEL RETOUR

revenir, revenir
à la vie
comme si l’on avait résidé
dans la mort
depuis toujours



L’ÉNÉIDE

écrire des poèmes inachevés
est la tâche de tout poète
de tout homme



ETERNITÉ

nous avons des enfants

JPEG - 102.2 ko

pour ignorer la mort
qui s’empare de nous
d’innombrables fois
à travers nos enfants



L’HOMME ILLUSTRÉ

À chaque moment nous trouvons
d’innombrables histoires
transformées en tatouages
et desquelles nous ne pouvons nous détacher.



MOINS QUE RIEN

Ne nomme ni les choses ni les noms
dans l’espoir de te reconnaître en eux.
Plonge-toi dans le silence.
Quoi que tu fasses
tu n’obtiendras pas les noms.



JPEG - 40.9 ko

PÈRE

Cette mort de la moitié de moi
comme une gazelle, un vertige
échappant de ce que je suis ;
comme si un père n’était pas
ne pouvait pas être
la moitié de moi.

Répondre à cet article